HOME » Grande Histoire » Paris 11e - Histoire » 1852 – Le Cirque d’Hiver

1852 – Le Cirque d’Hiver

1326128900-453-Tout-Paris-Cirque-d-Hiver-Rue-Amelot-XIe-arrt

Le Cirque d’Hiver, construit en 1852, faisait parti d’un vaste programme voulu par Napoléon III destiné à améliorer le cadre de vie des parisiens. Louis Dejean, déjà propriétaire du Cirque d’Été du Carré Marigny (démoli en 1900), confia l’entreprise à l’architecte Jacques Hittorf à qui l’on devait déjà la Gare du Nord. Prévu au départ pour 5900 places, les nouvelles normes de sécurité imposèrent de ramener ce nombre à 1650.

Inauguré le 11 décembre 1852, le Cirque “Napoléon” sera dans un premier temps voué à l’art équestre. Les premiers spectacles de trapèze auront lieu en 1859. Devenu Cirque National à la chute de l’Empire, il deviendra Cirque d’Hiver en 1873.

En 1907, le cirque sera transformé en “Temple de l’Art Nouveau” par la société Pathé, qui y projettera de nombreux films. Il faudra attendre 1923 pour que le nouveau propriétaire Gaston Desprez, lui permette de renouer avec ses fondamentaux. S’ouvre alors une période d’innovation et de démesure.

Le Cirque sera racheté par les Bougliones en 1934, permettant aux plus grands noms du spectacle de s’y produire. (Les Fratellini, Grock, Zavatta etc..).
En 1954, la Piste aux Étoiles de Roger Lanzac sera présentée en ses murs, tandis que l’année suivante sera tourné le film “Trapèze” avec Burt Lancaster et Gina Lollobrigida.

À compter de 1984, les Bougliones diversifieront la programmation au détriment du cirque traditionnel. Il faudra attendre 1999 pour qu’une nouvelle génération familiale reprenne les rennes de l’établissement et renoue avec la tradition qui fit son succès.

LOCALISER / LOCATE

Cirque_d'hiver_poster

Le Cirque d'Été du Carré Marigny, démoli vers 1900
Le Cirque d’Été du Carré Marigny, démoli vers 1900

 

Répondre

*