HOME » Découvertes » Gare » 1984 – Bastille: De la Gare à l’Opéra…

1984 – Bastille: De la Gare à l’Opéra…

Gare de la Bastille
.
L’Opéra Bastille fut érigé en lieu et place d’une gare desservant la Banlieue Est jusqu’en 1969. Inaugurée le 22 septembre 1859, cette “Ligne de Vincennes” reliait la place de la Bastille à la ville de Saint Maur.
Empruntant une partie du trajet du RER A, elle traversait Saint Mandé, Vincennes, Fontenay sous bois et Nogent sur Marne.
Au fil du temps, elle fut prolongé vers Sucy en brie (1874), Boissy Saint Léger (1875) et Verneuil l’Etang (1892). Alors que la plus grande partie de ses voies furent absorbée par le RER A en 1969, certains tronçons disparurent complètement (Bastille – Saint Mandé / Boissy – St Léger Verneuil)Avenue Daumesnil, la partie supérieure du “Viaduc des Arts” au débouché de la gare, fut transformée en coulée verte, tandis que des commerces s’installèrent aux creux de ses 72 arches. Désaffectée, la petite gare de Bastille fut transformée en lieu d’exposition jusqu’à sa démolition en 1984. L’endroit abritait de nombreux commerces en son sein, dont un coiffeur et un grand restaurant “Les Voûtes”.
Je vous recommande un documentaire très complet sur l’histoire de la ligne (10mn)
Mais aussi le reportage d’époque de Jean Pierre Dumont sur ses derniers instants filmés en 1969 – (seconde vidéo)
.

The Bastille Opera House was built on the site of one of Paris’s principle train stations, which connected the city to its eastern suburbs. Opened on the 22nd of September 1859, the ‘Vincennes line’ ran from Place de la Bastille to the town of St. Maur. More or less following the route of the present day RER A, the line stopped at Saint Mandé, Vincennes, Fontenay-sous-bois and Nogent sur Marne. Gradually, it was extended to Sucy en Brie (1874), Boissy Saint Léger (1875) and Verneuil l’Etang (1892). While most of the tracks were absorbed into the RER A in 1969, certain sections were abandoned, such as the connection from Bastille to Saint Mandé, or Boissy to St. Léger. On Avenue Daumesnil, the ‘Viaduc des Arts’ – a raised section of track which leads directly to the terminus at Bastille – was transformed into the ‘coulée verte’ (a linear park), and its 72 arches were filled in to house small businesses. The defunct Gare de Bastille was used as an exhibition space for years, and also hosted a number of commercial units including a barbershop and a well-known restaurant, ‘Les Voûtes’. It was eventually demolished in 1984.

If you are interested in the old station, I recommend that you take a look at this short documentary about the line (first video), as well as the 1969 report by Jean Pierre Dumont, which captures the building’s last moments (second video).

LOCALISER / LOCATE


207964_349257528494063_539483568_n Gare de la Bastille Gare de la Bastille Gare de la Bastille 381313_349366081816541_1091884376_n 386272_349256291827520_2045949036_n Gare de la Bastille Gare de la Bastille

Vue Aérienne des voies
Vue Aérienne des voies
Intérieur de la Gare
Intérieur de la Gare

530221_349252911827858_1569265673_n 539395_349254978494318_901587181_n 548088_349256531827496_1079956953_n

Gare de la Bastille peu de temps avant sa démolition
Gare de la Bastille peu de temps avant sa démolition

bastille01 bastille01a Gare de la Bastille

Gare de la Bastille donnant sur la Place
Gare de la Bastille donnant sur la Place
Gare de la Bastille 1969
Gare de la Bastille 1969
Gare de la Bastille 1969
Gare de la Bastille 1969

Gare de la Bastille Gare de la Bastille

 

Vous aimez Paris Unplugged ? N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil à mon nouveau site "Les Cahiers Capricornes" 

3 réponses

  1. E. PATRY
    | Répondre

    Passionnant votre blog ! J’apprends et je découvre des choses !

  2. Meriadoc
    | Répondre

    Quelle époque, j’ai vécue dans ce quartier de ma naissance, en 71 jusqu’au début des années 90, du coté de la rue Moreau, autant dire que j’ai vu les changements, la gare “forcement jamais connu en service puisque désaffecté en 69”, le cinéma paramount bastille, la brasserie la tour d’argent etc., c’était un bien chouette quartier, puis cet opéra horrible est arrivé et là ils ont dégagé une bonne partie de la population, trop populaire pour ce nouveau grand standing bobo dont les loyers allaient grimper en flèche, quel gâchis, de bien beaux souvenirs malgré tout.
    Voici un lien sur un petit reportage des années 70, racontent les problèmes de circulation à Paris, 4 personnes rejoignent la bastille, en solex, en voiture, en bus et en métro, vers la fin de la vidéo on aperçoit la tour d’argent, le cinéma et la gare, “spoil” c’est le solex qui gagne
    https://www.youtube.com/watch?v=XSwKAWlAc4Y

  3. Meriadoc
    | Répondre

    Une petite chose encore, il y avait l’armurerie Guyot, un de ces armurier parisien historique situé au 48 rue de Lyon juste derrière la gare et son enseigne extraordinaire puisque c’était un bras géant tenant un fusil jaillissant de la façade de la boutique, photo ci-jointe http://data0.eklablog.com/passagejfv/mod_article3020062_1.jpg?6770

    j’ai appris que cette enseigne a été sauver puisque remis en 1988 au musée Carnavalet dans le marais, et ça c’est fantastique.
    http://parismuseescollections.paris.fr/fr/musee-carnavalet/oeuvres/enseigne-de-l-armurerie-guyot-48-52-rue-de-lyon-12eme-arrondissement-paris#infos-principales

Répondre

*