HOME » Photographes » Jérôme Trichet » Les panoramas de Jérôme Trichet (part 1)

Les panoramas de Jérôme Trichet (part 1)

Tous droits réservés Jérôme Trichet
Tous droits réservés Jérôme Trichet

Inventé à la fin du XVIIIème siècle par le peintre portraitiste Robert Barker, natif d’Édimbourg – le panorama de la Ville de Londres sera son premier panorama et d’ailleurs le premier au monde – le panorama consiste en une vue sur un vaste paysage, permettant au spectateur placé au centre de voir les objets représentés, comme si, placé sur une hauteur, il découvrait tout l’horizon dont il serait environné.

Ce procédé a été transposé de la peinture au dessin, au cinéma et naturellement à la photographie. Dans ce domaine, il se traduit essentiellement par la réalisation d’images au format allongé, mais est finalement resté peu usité au temps de l’argentique, compte tenu de la complexité de son exécution.

Le développement du numérique permet aujourd’hui d’en faciliter la réalisation et l’on assiste peu à peu à une “renaissance” de ce format d’image, singulier à plusieurs titres.

D’une part, le format panoramique permet au photographe de capter et partager avec le spectateur un horizon, un environnement, en adoptant un angle parfois proche de celui de la vision humaine, tout en sublimant un élément particulier de cet horizon.

D’autre part, le mouvement panoramique, semblable au mouvement de tête signifiant “non”, confère aux panoramas photographiques une nature particulière à la croisée de l’image fixe et des images animées, que l’on serait parfois même tenté de rapprocher de celle du folioscope.

C’est également à travers le choix des projections géométriques (droites ou courbes) propres à ce format, que le photographe pourra choisir de provoquer une émotion et de conférer à ses créations une dimension esthétique personnelle, sa “signature visuelle”.

A titre personnel, je trouve enfin que ce format dégage une certaine élégance, qui sied à merveille à notre belle capitale.

Photographe amateur, je remercie Nicolas Bonnell de l’attention qu’il a bien voulu porter à cette sélection de panoramas de Paris réalisés dernièrement. Je suis heureux de les partager avec tous ses amis de Paris Unplugged. Car la renaissance de ce format ne permettra-t-elle pas finalement de conjuguer au futur le Paris d’aujourd’hui avec un technique du passé ? …

Jérôme Trichet

Cliquer pour agrandir

Tous droits réservés Jérôme Trichet
Tous droits réservés Jérôme Trichet
Tous droits réservés Jérôme Trichet
Tous droits réservés Jérôme Trichet
Tous droits réservés Jérôme Trichet
Tous droits réservés Jérôme Trichet
Tous droits réservés Jérôme Trichet
Tous droits réservés Jérôme Trichet
Tous droits réservés Jérôme Trichet
Tous droits réservés Jérôme Trichet
Tous droits réservés Jérôme Trichet
Tous droits réservés Jérôme Trichet
Tous droits réservés Jérôme Trichet
Tous droits réservés Jérôme Trichet
Tous droits réservés Jérôme Trichet
Tous droits réservés Jérôme Trichet

2 réponses

  1. Diego
    | Répondre

    Joli travail. Si vous aimez les panoramiques, il y a aussi la série de ce site http://www.wallendorff.com/category/into-the-wide

    • Jerome
      | Répondre

      Merci pour votre message et cette info 🙂

Répondre

*