HOME » Grande Histoire » Paris 02e - Histoire » Paris 02 – La dernière cour des Miracles

Paris 02 – La dernière cour des Miracles

Cléry_Beauregard_Atget
Atget 1907 – Rue de Cléry et de Beauregard

S’il fut un temps où Paris comptait de nombreuses “Cour des Miracles”, cette tradition moyenâgeuse périclita au fil des siècles. La toute dernière d’entre elle se trouvait au niveau de la zone circonscrite par les rue de Damiette et des Forges. Accolée à l’enceinte de Charles V (rue de Cléry), de nombreuses entrées ou brèches permettait d’y accéder. La rue du Nil constituait l’un nombreux accès à cette cour puante bordée de masures insalubres organisées dans un entrelas de ruelles semblable à un “écheveau de fils brouillés par un chat” – Victor Hugo.
Le soir venu, tout ce que Paris comptait de bandits et de mendiants s’y retrouvait pour partager le fruit de leur rapines. Cette communauté possédait son chef – Le Ragot – qui laissa son nom à un langage propriétaire “L’Argot”.

Considéré comme une zone de non droit, la Police mit un terme à la fête en 1667. Les habitants furent expulsés et l’ensemble rasé.

Un siècle plus tard, au 9 rue de la Forge, habitait Jacques-René Hébert journaliste anarchiste et auteur du “Père Duchesne”, décapité en 1794. Les rue de Damiette et des Forges furent connectées en 1930.


P1010314_Carte_de_Paris_Vaugondy-1760_nord_Bonne-Nouvelle_reductwk

 

Répondre

*