HOME » Découvertes » Églises » 1845 – L’Église de la Madeleine

1845 – L’Église de la Madeleine

556272_316389431780873_1236639710_n
Eglise de la Madeleine – Henri le Secq 1852

L’Église de la Madeleine fut construite au coeur de l’ancien faubourg Ville l’Evêque. Celui ci possédait une église située au niveau de l’actuel 8 Boulevard Malesherbes. Rattaché à Paris en 1722, le quartier dû faire face à un rapide accroissement de la population impliquant quelques réaménagements.

Les plans définitif d’une nouvelle église furent arrêtés en 1764. L’architecte Pierre Contant d’Ivry avait prévu un édifice en forme de croix latine surmonté d’un petit dôme. Hélas, suite à son décès en 1777, le projet sera repris par son élève Guillaume-Martin Couture. Celui ci remaniera le projet initial, qu’il envisagera plus vaste. La croix latine sera remplacée par une croix grecque, flanquée d’un portique péristyle d’ordre corinthien.
En 1792, la Révolution Française mettra un coup d’arrêt aux travaux. Durant cette période, les sous sols furent loués à un marchand de vin et l’enclos à divers artisans. L’ensemble inachevé restera en l’état jusqu’à l’Empire.
En 1806, un décret affecte les lieux à la Bourse et au Tribunal de Commerce, ainsi qu’à la Banque de France. Peu de temps après, Napoléon envisagera de transformer le bâtiment en un édifice à la gloire de son oeuvre. Nouveau projet, nouveau concours remporté par l’architecte Vignon. Le bâtiment tel que nous le connaissons aujourd’hui consistait en un temple directement inspiré de l’Olympeion d’Athènes.
En 1811, les travaux furent interrompus faute d’argent. Entre temps, Napoléon avait changé d’avis, considérant que si culte il devait y avoir en ces lieux, les prêtres seraient les plus à même de le protéger. Il fut acté que l’endroit deviendrait une église.
Quasiment achevée au cours de la restauration, Louis XVIII prévoyait de consacrer la Madeleine à son frère Louis XVI, sa soeur, Madame Elizabeth, et à Marie Antoinette, mais les fonds manquaient toujours !
Vignon mourut en 1828 sans voir son oeuvre achevée. Les travaux furent poursuivis par son collaborateur Huvé qui dut composer avec l’ambigu Louis Philippe. Ce dernier, fils du régicide Philippe Égalité ne pouvait souffrir d’aller dans le sens d’un hommage rendu aux Bourbons. Le principe d’Église seul sera conservé.
Les travaux seront achevés en 1842 et l’Église consacrée en 1845 par Monseigneur Affre, Archevêque de Paris… 85 ans après la pose de la première pierre par le Roi Louis XV.

LOCALISER / LOCATE

.
IMG_2472
0016 0149
4-3-1770151

René Burri- Magnum Photos 1962
René Burri- Magnum Photos 1962
Hippolyte_Bayard 1845
vers 1845


1362076995-75-Paris-La-Madeleine 1342524804-TP-268 1339173298-TP-9M 1334903221-PARIS-611-Lamadeleine 1329322184-Paris-Eglise-de-la-Madeleine-1-mini
8496

 

Répondre

*