HOME » Découvertes » Gare » 1898 – La Gare d’Orsay

1898 – La Gare d’Orsay

Orsay 3
.
La Gare d’Orsay fut bâtie sur les ruines du Palais du même nom, incendié lors de la Commune de Paris en 1871.
Construite en 1898 en prévision de l’Exposition Universelle, elle abritait le terminus du chemin de fer Paris Orléans. Les voies prolongées depuis Austerlitz, permettaient un accès plus central à la Capitale. Son rôle consistait à accueillir en grande pompe les délégations étrangères. Sa conception sera confiée à l’architecte Victor Laloux et l’entrepreneur Chagnaud. Son style au carrefour de l’audace et de la simplicité, ne devait pas dépareiller avec l’académisme dans lesquels baignaient les quais de Seine. Trois statues monumentales sur le fronton symbolisaient les trois destinations principales desservies à cet endroit (Bordeaux, Nantes, et Toulouse).
La richesse de la décoration intérieure, et en particulier le fragile plafond en caisson impliquait de banir toute vapeur au profit d’une traction électrique. Les locomotives étaient ainsi acheminées depuis Austerlitz.
Au fil des années, cette splendide gare tombera peu à peu en désuétude, malgré des tentatives infructueuses de jonction avec les gares des Invalides et du Luxembourg. En 1939, ses voies devenues trop courtes ne desservent plus que la banlieue. Après diverses utilisations après guerre, elle sera brièvement transformée en entrepôt pour une opération vide grenier menée par l’Abbé Pierre en 1954. Laissée à l’abandon malgré quelques utilisations ponctuelles, sa démolition sera envisagée sous l’ère de Gaulle au profit d’un gigantesque hôtel de verre.
Il n’en sera rien. Inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques en 1973, une jonction finalement créée avec la gare des Invalides en 1979, permettra son intégration au RER C. Ses quatre voies subsistantes passent désormais en sous sol. Après d’importants travaux, le bâtiment principal sera converti en Musée dont l’inauguration aura lieu en 1986.

LOCALISER / LOCATE

Ruines de l'ancien Palais
Ruines de l’ancien Palais
Ruines de l'ancien Palais
Ruines de l’ancien Palais

6 réponses

  1. billou79
    | Répondre

    Excellent article encore une fois, merci pour ca !
    Juste, sur la première ligne de l’article, la Commune était en 1871…

  2. Anonymous
    | Répondre

    Retrouvez toute l’histoire de la gare d’Orsay dans mon ouvrage “PARIS GARE D’ORSAY – LIGNES DE LA BANLIEUE SUD-OUEST” paru aux éditions ALAN SUTTON … dIDIER janssoone

  3. Anonymous
    | Répondre

    On peut ajouter qu’Orson Wells y tourna “Le Procès” (je crois) d’après Kafka.

  4. Anonymous
    | Répondre

    Et aussi que les Communards ont incendié le Palais d’Orsay vers les 24-25 mais 1871 1/parce que c’était un des symboles du pouvoir politique combattu (Conseil d’Etat et Cour des Comptes) et 2/ parce que, les Versaillais rentrant dans Paris par le Sud-Ouest, c’était une tactique de terre brûlée et de gêne contre leur progression vers le Nord-Est, les ponts franchissant la Seine, Les Tuileries, le Louvre et l’Hôtel de Ville, enjeux stratégiques et politiques des combats.

  5. Daniel
    | Répondre

    Effectivement, cet endroit était occupé par la Cour des Comptes sous le Second Empire; il sera transféré rue Cambon (Paris 1er) où il se trouve toujours. La Gare d’Orsay, fut un des lieux d’arrivée des prisonniers et déportés en 1945. Il me semble qu’une plaque commémorative rappelle ce fait. Enfin, l’ancienne gare dont on envisagea un temps la démolition, servit provisoirement de salle des ventes (aux enchères) lors de la construction du nouvel hôtel des ventes, rue Drouot (9ème) vers 1978/1980.

    Daniel

  6. Anonymous
    | Répondre

    En effet, c’était un hôtel des ventes superbe avant la rue Drouot, où il semblait naturel de venir acheter des antiquités… Des souvenirs d’enchères, intacts.

Répondre

*