HOME » Grande Histoire » Paris 20e - Histoire » 1971 – Souvenirs de la Rue Vilin

1971 – Souvenirs de la Rue Vilin

©Henri Guerard 1959
.
Ouverte en 1846, la rue Vilin était une voie de Ménilmontant totalement disparue aujourd’hui. Petite rue atypique, son parcours sinueux commençait rue des Couronnnes et s’achevait par un escalier débouchant rue Piat.
L’écrivain Perec y vécut entre 1936 et 1942. Au cours des années 50, elle fut filmée à de nombreuses reprises au cinéma dans des films tels Casque d’Or, du Rififi chez les hommes, Orphée ou le Ballon Rouge. Déclaré îlot insalubre peu de temps après, la rue fut progressivement laissée à l’abandon, puis rasée. Depuis 1988, sa partie supérieure est occupée par le Parc de Belleville. Ces quelques images nous évoque l’esprit de ce que fut cet endroit semblable à nul autre.
.
Opened in 1846, the Vilin street was a way of Ménilmontant completely disappeared today. Atypical sinuous small street, it began at Couronnnes Street and ended with a staircase leading rue Piat. The writer Perec lived there between 1936 and 1942. During the 50s, it was filmed many times in cinema in films such Casque d’Or, Orpheus or Red Balloon. Declared unsafe shortly after, the street was gradually abandoned and flattened. Since 1988, its upper part is occupied by the Parc de Belleville. These images evokes the spirit of what this place was like no other.
(Merci à John d’Orbigny pour la recherche documentaire)

Documentaire “En remontant la rue Vilin” 1992

LOCALISER / LOCATE

©Antoine Crenn
©Ilya Ehrenburg 1933
©Willy Ronis
©Willy Ronis 1955
©Marcel Bovis 1945
©Willy Ronis 1947
©Pavillon de l’Arsenal 1947
©Pavillon de l’Arsenal 1955
©Noel Le Boyer 1950
©Marcel Foucault 1946
Film “Le Ballon Rouge”
©Armand Borland – Passage Julien Lacroix
© Philippe Hiraga
Rue Vilin 1967 © Léon Claude Vénézia
©Yvap 1970
Passage Julien Lacroix
©Michel Sfez 1984
©Armand Borland
©Armand Borland

Merci à John d’Orbigny pour la recherche documentaire

11 réponses

  1. Surfanna
    | Répondre

    Wow, impressionnante docu photo ! Merci pour cette découverte. 🙂

  2. roroldam
    | Répondre

    Pour les images non-attribuées, vous trouverez des précisions sur ma page à propos des rues Vilin et Piat (http://www.thecinetourist.net/4/post/2012/05/rue-vilin-rue-piat-20e.html), source, il me semble, de plusieurs des photos trouvées par John d’Orbigny.

    Cordialement, Roland-François Lack

  3. Juliette
    | Répondre

    Ce commentaire a été supprimé par l’auteur.

  4. Juliette
    | Répondre

    Bonjour,

    Vous avez l’air bien renseigné sur cet rue ainsi que sur le quartier de Belleville, je voudrais savoir si vous connaissez un bon livre qui raconte l’histoire de cette rue (à partir des année 60).
    Mon père étant né la bas est très attaché à ce quartier et j’aimerai lui offrir quelque chose qui peut le faire voyager dans le temps et lui rappeler son enfance, malheureusement je ne connais pas du tout, et j’ai beaucoup de mal à trouver un livre la dessus a part “souvenirs d’enfance” de George Perec.

    Je vous remercie d’avance.
    Cordialement,
    Juliette

    • Nicolas Bonnell
      | Répondre

      Bonjour Juliette,
      Un livre… hum je dirai bien sur celui de Perec. Ou celui de la collection Vie et Histoire du 20e arrondissement, ou il y a peut être des choses
      Il y a aussi les liens suivant que j’ai découvert après avoir écrit l’article.

      Le documentaire “En remontant la rue Vilin”
      http://www.youtube.com/watch?v=-vHtN1ZMaE4

      Mais aussi, Perec sur place en 1976.
      http://www.ina.fr/art-et-culture/litterature/video/CPB76069134/georges-perec.fr.html

      A titre personnel, ces documents m’ont bien obsédé pendant une bonne semaine.
      Enjoy 😉

      Nicolas Bonnell

    • Juliette
      | Répondre

      Je vous remercie beaucoup ! En espèrent que le cadeau lui plaise dans ce cas 🙂

      Juliette.

    • Anonymous
      | Répondre

      Bonsoir Julette, je m’appelle Helene et j’ai vecu toute mon enfance rue Piat. Je vais essayer de retrouver un livre que j’avais achete il y a une vingtaine d’annees et qui est tres sympa sur tout le quartier de Belleville. Mais si vous voulez que je vous en parle vous pouvez me joindre sur mon mail: heleneraymonde@gmail.com

      • Novocom
        | Répondre

        Il y a aussi le classique livre des photos de Willy Ronis, “Belleville-Menilmontant”, avec de nombreuses photos des rues Piat, Vilin, de la Mare, etc.

  5. Anonymous
    | Répondre

    Bonjour Hélène,

    J’ai vécu au 31 rue Piat, aujourd’hui remplacé par un vide béant qui me fait mal, détruit pour faire place à un parc. Un des plus beaux coins de Paris détruit à jamais.

    je connais un très beau (et gros) livre consacré à Belleville, intitulé “Belleville” (Édition Henri Veyrier) avec beaucoup de photos et deux très beaux textes : “Belleville, mon village” par Clément Lépidis; et “Histoire de Belleville” par Emmanuel Jacomin. Vraiment très complet. Je viens de terminer un livre bouleversant qui peint un tableau impressionnant de Belleville pendant l’Occupation: “Histoire des grands-parents que je n’ai pas eus” de Ivan Jablonka.

    Bien cordialement

    Elyane

    malena1871@yahoo.fr

  6. pin
    | Répondre

    Un article/diapo superbement documenté. Merci!

  7. Novocom
    | Répondre

    Il y a aussi le classique livre des photos de Willy Ronis, “Belleville-Menilmontant” , avec de nombreuses photos des rues Piat, Vilin, de la Mare, etc.

Répondre

*