HOME » Découvertes » Curiosités » Grandeur et décadence des pavés en bois

Grandeur et décadence des pavés en bois

Pavés en bois - 47 rue Oberkampf
Pavés en bois – 47 rue Oberkampf

La question du revêtement de chaussée optimal fut très longtemps l’objet des plus vifs débats. Au cours du XIXe siècle, la traction hippomobile régnait en maître sur la capitale. Le confort et la sécurité des chevaux constituaient les critères majeurs en la matière.

La question n’était toutefois pas tranchée. Vers 1900, on recensait cinq types de sols différents. Au delà des gros et des petits pavés, on trouvait de l’asphalte, du macadam et les fameux pavés en bois.

Cette technique obtint ses lettres de noblesse à Londres au cours des années 1850. Il s’agissait de pavés réalisés en sapin de 8 cm sur 12 et longs de 22. Qu’il s’agisse de confort ou de silence, cette solution semblait alors remporter tous les suffrages. Paris attendra tout de même 1880 avant de tester le processus rue de Richelieu et rue des Croix Petits Champs.

Peu à peu, les blocs de bois gagnèrent un terrain important, jusqu’au Champs Élysées qui en seront recouverts. Hélas, au fil du temps, la méthode montra ses limites. Ce revêtement avaient tendance à pourrir, laissant libre cours à toute une collection d’odeurs infectes et de bactéries variées. Celles ci causaient de désastreuses infections aux pieds des chevaux. De plus, la moindre intempéries transformait les rues en patinoires à gadoue, causant ici et là de dangereuses glissades. Force fut de constater que l’on s’était emballé un peu vite. Le processus sera progressivement abandonné au XXe siècle. Les derniers pavés en bois seront retirés dans les années 50.

Toutefois quelques vestiges subsistent ici et là, la plupart du temps dans des cours intérieures ou des entrées d’immeubles telle celui du 47 rue Oberkampf. D’autres sont encore visibles entre autres Passage Saint Maur.

Le bois sera donc remplacé par la pierre, elle même sacrifiée après Mai 1968, car trop facile à desceller en cas de manifestation.

Je profite de cet article pour vous recommander la page FB “Curiosités Parisiennes et autres” qui m’a soufflé le sujet de cette publication 🙂 Grâce lui soit rendue.

LOCALISER / LOCATE

Pavés en bois - 47 rue Oberkampf

Femme ramassant des pavés en bois - Gallica
Femme ramassant des pavés en bois – Gallica
Pavés en bois descellés durant la Crue de 1910
Pavés en bois descellés durant la Crue de 1910

Répondre

*