HOME » Découvertes » Curiosités » Paris 06 – Le culte de l’Être Suprême

Paris 06 – Le culte de l’Être Suprême

Fronton de Saint Sulpice

Les amateurs de souvenirs révolutionnaires se régaleront de cette inscription à peine dissimulée sur l’un des frontons de Saint Sulpice. ” Le Peuple Français reconnaît l’être Suprême et l’immortalité de l’âme”. Cette phrase typique nous replonge en cette période de notre histoire ou les religions officielles furent contraintes de laisser leur place au culte de l’Être Suprême”, inventé de toute pièce par Robespierre. Ce simulacre de Dieu progressiste consistait en un aménagement des valeurs fondamentales au service de la “Vertu”. La fête de l’Être Suprême, symbole de la toute puissance temporaire de Robespierre fut instaurée durant la Terreur le 7 Mai 1794. Beaucoup d’églises furent mutilées au nom de cette adaptation, avant de retrouver leurs fastes sous Napoléon. Cette inscription a donc valeur aujourd’hui de témoignage exceptionnel.

.

Amateur spotters of revolutionary memorabilia will probably enjoy this inscription, still barely visible above one of the arches of Saint Sulpice: ‘The people of France recognise the Supreme Being and the Immortality of the Soul’. This typical phrase winds back the clock to a time when official religions were obligated to give way to the cult of the ‘Supreme Being’, an idea thought up by Robespierre. This progressionist simulacrum of God expounded the fundamental values that were thought to underpin ‘virtue’. The feast of the Supreme Being, a symbol of Robespierre’s short-lived supremacy, was established during the Reign of Terror, on the 7th of May 1794. Several churches were desecrated in the name of this new cult, before having their original feast days restored under Napoleon. This inscription, then, bears rare witness to an extraordinary period of French history.


Agrandir le plan

Une réponse

  1. Bès
    | Répondre

    Toute puissance relative de Robespierre, si on veut etre pécis (sinon, ça revient aussi à lui attribuer la vendée, les exécutions arbitraires, même issues de la loi de prairiale qui avait pour but justement de diminuer les éxécutions populaires, en ciblant au maximum les corrompus, …)

Répondre

*