HOME » Découvertes » Statues » Paris 08 – Les égéries de la Concorde

Paris 08 – Les égéries de la Concorde

égéries_concorde1
Strasbourg par James Pradier

Érigées en 1838, dans le cadre du réaménagement de la place de la Concorde, ces huit égéries évoquent chacune d’importantes villes de France. Nous retrouvons donc Rouen, Lille, Strasbourg, Bordeaux, Marseille, Lyon et Brest. Certains visages à priori anonymes, furent inspirés par des personnalités auxquelles les sculpteurs rendaient un discret hommage. Ainsi Lille est représentée sous les traits de la Princesse Clémentine, fille de Louis Philippe 1er, tandis que Strasbourg fut inspirée par Juliette Drouet, maîtresse de Victor Hugo. Au même titre que les statues du fronton de la gare du Nord, chacune de ces jeunes femmes est coiffée d’un micro château fort. Les petits pavillons d’angle sur lesquelles elles trônent se nomment guérites de Gabriel. Quatre artistes seront intervenus selon la répartition suivante.

Pierre Petitot réalisera Lyon et Marseille. Jean Pierre Cortot sculptera Brest et Rouen. Bordeaux et Nantes sont l’oeuvre de Louis-Denis Caillouette. Enfin, James Pradier produira Lille et Strasbourg. Dans le cas de cette dernière ville, la statue sera drapée de noir en 1871, année au cours de laquelle la France perdit l’Alsace et la Lorraine.

égéries_concorde2
LILLE par James Pradier
égéries_concorde3
ROUEN par Jean Pierre Cortot

Répondre

*