HOME » Culture & Découvertes » Livres » Paris Horribilis (Livre)

Paris Horribilis (Livre)

Paris HorribilisParis est réputée comme Ville Lumière, mais elle possède des côtés sombres. Depuis des siècles, Paris attire meurtriers, fantômes et personnages mystérieux qui en ont fait une capitale plus effrayante et secrète qu’elle n’y paraît. Un parcours géographique et historique dans un Paris inconnu, fait de légendes et d’histoires vraies. Derrière ses monuments visités par des touristes venus du monde entier, ses boutiques de luxe et ses avenues magnifiques, Paris cache des histoires sombres et effrayantes…

Avec Paris Horribilis, Marie-Agnès Moller nous fait découvrir ces petites histoires qui font la grande, à travers 30 chroniques qui révèlent un Paris comme on ne l’aurait jamais imaginé, du moyen-âge au 20ème siècle, pour un voyage dans le temps et… la peur !

Cela faisait longtemps que je n’avais pas eu l’occasion de découvrir un ouvrage qui me procure un tel plaisir de lecture. A picorer ou lire d’une traite, le livre se range dans la catégorie de ceux que l’on garde et que l’on aime transmettre.

Née en 1982 à Boulogne Billancourt, Marie-Agnès Moller fait des études de droit puis de communication avant de se lancer dans une carrière de journaliste. Elle travaille dans la presse grand public et rédige également des guides touristiques. Passionnée par Paris, elle a décidé d’y consacrer son premier ouvrage.

EXTRAITS

Lorsque le baron Haussmann décide de la création du parc Montsouris en 1860, il n’a qu’un but : offrir aux parisiens un nouvel espace vert pour leur bien-être. 15 hectares de nature dont il ne sait pas qu’ils vont être le théâtre de macabres apparitions…

Le meurtre d’un chevalier

Au 9ème siècle, les terres qui sont aujourd’hui connues sous le nom de parc Montsouris appartenaient à un grand seigneur et chevalier : Isauré de Montsouris. Cet homme robuste et combatif possédait une grande richesse grâce à ce désormais célèbre territoire parisien. En effet, les bâtisseurs parisiens y achetaient une pierre blanche extrêmement solide et indispensable pour la création de maisons et de bâtiments de la capitale. Il s’agissait en fait des anciennes carrières de Montrouge.

De nombreux entrepreneurs venaient chez Isauré de Montsouris pour extraire de ses terres ce matériau essentiel. Isauré de Montsouris était un seigneur riche et respecté de ses concitoyens, un homme qui se battait pour sa patrie et son roi, un homme qui ne semblait craindre rien ni personne. Pourtant, par une nuit sombre de l’an 831, Isauré de Montsouris considéré comme un géant et un homme indestructible va faire la pire rencontre de sa vie ou plutôt la dernière…Il se balade sur ses terres lorsqu’une bande de pillards lui saute dessus pour le détrousser. Il fait sombre. Isauré est seul. Il se fait assassiner à coups de hache. C’est la fin d’une vie de seigneur mais le début d’une lugubre légende…

Un parc hanté depuis douze siècles

La force et le courage d’Isauré de Montsouris semblent l’avoir accompagné jusque dans la mort. On raconte en effet que son fantôme continuerait encore aujourd’hui de hanter ses terres et donc le parc Montsouris.
Certains habitants de cet îlot de verdure au coeur du 14ème arrondissement de Paris auraient entendu la nuit des hurlements à faire pâlir n’importe quel homme, des cris de bête blessée, des cris semblant venus de l’au-delà. Chacune des personnes ayant raconté avoir croisé le spectre sanguinolent est brutalement décédée dans l’année de sa macabre anecdote ! Isauré ne se promène pas n’importe où dans le parc. Il hante la place du Bardo qui n’existe plus aujourd’hui, ravagé en 1991 par un incendie jamais expliqué…

Répondre

*